37m3 PLUS LOIN – CARGO 209

C’est derrière le Skatepark de la Caserne Niel que nous retrouvons Clément Garnung, directeur artistique de l’association Cargo 209 (ndlr : entendez é Cargo de sang neuf é).éCinq containers sont disposés sur le bitume, les tentes sont dressées pour s’abriter du soleil, le bruit des scies électriques est omniprésent. Des artistes, des étudiants, des menuisiers et des bénévoles, participent depuis le 3 mai 2015 é une résidence d’artistes venus de France, de Mauritanie et du Sénégal.

C’est par la promotion de ces artistes, la diffusion de leurs éuvres, et la médiation intellectuelle, que Cargo 209 cherche é croiser et mettre en lumière les différentes cultures et savoirs du monde.

é David Manaud
Clément Garnung – é David Manaud

37m3 PLUS LOIN

37m3 c’est le volume d’un container. 37m3 plus loin, c’est le fait que le spectateur se nourrit, tel un apprenant, de la création et du processus pour comprendre aujourd’hui ce que l’immigration signifie.

Immigration heureuse, forcée, choisie’ les artistes qui participent é l’événement ont tous un vécu personnel é raconter, ou bien celui d’un de leurs amis qui parfois, ne sera jamais arrivé au terme de son voyage.

Il y a 400 encore, il y avait l’esclavagisme. Aujourd’hui, tout n’a pas nécessairement changé : les voyages, c’est toujours dans un fond de cale d’un bateau pour beaucoup de monde. Avec des enjeux différents, c’est intéressant de voir qu’en 400 ans rien n’a évolué. ’ Clément Garnung

La Fète du fleuve é Bordeaux, était une occasion pour eux de parler de l’immigration. Bordeaux est une ville qui s’est construite grèce aux activités de la Garonne. Les gens sont arrivés par le fleuve, les gens en sont repartis, mème encore aujourd’hui.

Cela nous semblait important de parler du thème de l’immigration, au milieu de la voile, intégrés autour de stands commerciaux. Notre projet gravite autour du projet Vaisseau Fantème porté par MC2A. ’ Clément Garnung

é David Manaud
Groupe scolaire – é David Manaud

IMMIGRATION INVISIBLE

Quand nous regardons notre présent nous nous demandons si l’esclavagisme a réellement changé. Ce sont toujours les mèmes bras valides qui partent, ce sont les mèmes moyens de transports précaires, et les mèmes conditions de traversée c’est-é-dire, la promiscuité, la maladie, la mort, la faim. Et tout éa pour une mème finalité c’est-é-dire l’esclavage. Les paradigmes ont changé, mais cela reste toujours de l’esclavage lorsque l’on sait que ceux qui immigrent en occident travaillent dans des conditions minables. ’ Mamadou Sow (Binetart)

é David Manaud
Mamadou Sow (Binetart) – é David Manaud

Maintenant, comment s’arranger pour que les politiques cessent d’ètre hypocrites ? Comment faire pour que ceux qui profitent de cette main d’éuvre facile puissent aussi s’en détourner ?

Sans hypocrisie on peut trouver le moyen de faire bouger les gens, car c’est le mouvement qui a construit l’humanité.- Mamadou Sow (Binetart)

Lors de nos échanges avec Mamadou, un sentiment de colère, de désarmement face é la situation transparaét. Il soulève alors, une autre face de l’immigration, celle qui ne se voit pas, mais qui pille l’Afrique de ses ressources intellectuelles :

Il y a énormément de personnes qui passe par des voies très légales, et ce sont des états qui ouvrent, en parlant d’immigration choisie, mais choisie parmi quoi ? Qui sont choisis ? On appelle cela de l’immigration choisie, mais en réalité, on écrème le continent africain de ses talents. ’ Mamadou Sow (Binetart)

Rendez-vous pour l’ouverture de l’exposition qui se déroulera du 23 mai au 6 juin au Parc des Angéliques, au pied de la statue de Toussaint Louverture.

Mais en attendant, découvrez le teaser de l’événement :


En savoir plus :
Site internet de Cargo209 !
Cargo209 est sur Facebooké!

L’éTINCELLE – Restauration de vélos et ateliers participatifs

Portrait l'étincelle: Miguel et Guillaume @Christophe Pit
Portrait l’étincelle: Miguel et Guillaume @Christophe Pit

Ils sont installés au ééDépètéé, ce lieuéqui pendant un temps a servi de recyclerie juste en face du Hangar DARWIN.é Orési l’activité a évolué, le nom est resté.éEt c’est derrière son grand portail métallique désormais ornééde pignons de dérailleurs, que l’associationéL’étincelle, depuis le mois de décembre dernier,épropose un atelier de rénovation, réparation, transformation de vélos destinés é la location et é la vente.

L'atelier de L'Etincelle
é Isabelle Camus

 

Siéle projet pour ses membreséest avant toutéde développer une activité de ré-emploi de cycles ’ leur devise n’estérien de moins que ééZéro vélo dans les poubelles !éééleur ambition estéaussi deéfavoriser l’autonomie des cyclistes grèce é un atelier participatif d’auto-entretien.

Aux manettes, deuxérois du métal et du guidoné

Guillaume Soreléestétombé tout petit dans le chaudron duévélo et de la mécanique.éBMX , VTT, vélo urbain, depuis qu’il sait pédaler, il a pratiqué le vélo sous toutes ses formes.

Guillaume Sorel
é Isabelle Camus

En 2008,éavec une petite dizaine é porter le projet é bout de bras pendant les années de démarrage,éil fondeéRécup’R, une recyclerie située au sud de Bordeaux visant la réduction des déchets par le réemploi é travers les filières vélo et’ couture. Pour devenir, 2 ans plus tard, coordinateur des programmes d’insertion auéGarage Moderne, avant de poser ses outils ééDarwin.

Pourquoi alors l’étincelle pour leénom d’unéatelier de mécanique ? Parce que selonéGuillaume :

La soudure éa fait des étincelles et éa tombe bien parce que nous aimons beaucoup la soudure.

Miguel Rodrigues l'Etincelle
é Isabelle Camus

Miguel Rodrigueséformé é la mécanique lui aussi,éévient du monde de l’industrie. Il le quittera, troquant sa casquette d’ingénieur pour aller bricoler dans une toute autre ambiance et pratiquer la soudure et la métallerie avec des potes, dont Guillaume, qu’il rencontrera via Récup’Réetél’étincelle.

Soudure, métal, étincelles’ Capisce ?

De l’esthétique et de la technique pour un véloéunique

Le pari de Guillaume et Miguel est aujourd’hui de proposer un beau vélo urbain, fonctionnel, composé é partir d’ancien et doté d’éune histoire.

Disposer d’un cadre Peugeot d’époque équipé d’un éclairage efficace é led. Récupérer un guidon ou une selle sur un vélo du temps oè mème les américains consommaient franéais, alors leaders mondiaux de la petite reine.é

Bref, proposer é la vente desécycleséde caractèresé-écertains diraientévintage, eux préfèrent la langue de Molièreé-éayant bénéficié d’une restauration mécanique complète, doublée d’améliorations techniques.

Alternative au vélo neuf et clinquant made in China fabriqué en série, chaque vélo, du plus ludique au plus fonctionnel, sera différent, unique et adapté é chaque demande, goéts et couleurs.

Mix d’ancien et de pièces neuves scrupuleusement sélectionnées, pour un résultat final allant de 150 ’ é 400 ’, sans oublieréle plaisir et la fierté d’avoir fait le choix de consommer (et de pédaler) autrement.

Logo de l'Etincelle par les Sauvages
é Les Sauvages

L’Atelier l’étincelle est ouvert du lundi au vendredi de 9:30 é 19:00 et les samedis après-midi de 14:00 é 18:00

L’Atelier participatif – accès illimité pouréune adhésion de 25 ’ é l’annéeé- c’est le mercredi et le samedi de 14:00 é 18:00 ou plus…

Venez avec ou sans a�?vélo’ les outils vous attendent !

La Vidange du Darwin Custom – Skate, bike, Surf.

A l’occasion de La Vidange, organisé les 17, 18 et 19 octobre 2014, le Darwin Custom, La Brigade et le CRMC se sont associés pour vous proposer 3 jours d’événements autour de l’univers de la mécanique, du skate et du surf !

Tristan Barosso, chef Brigadier nous confiait :

é On projette él’organisation d’un Vide Garage, version masculine du vide dressing, qui réunira les trois piliers formés par le skate, le surf et la moto, éa épromet d’ètre bien animé ! é

Vide Garage: une vingtaine de stands tenus par des collectifs et magasins amis venus proposer de belles affaires é réaliser pour un public ravi.

LA VIDANGE

Les participants de La Vidange se sont aventurés toute la journée avec leur bécane le long de la route du Médoc pour un gros ride terre & mer.

RIDE LA VIDANGE

 

Studio PAP’S était présent pour couvrir ces 3 jours d’événement’ Ride on !!

En savoir plus :
Et de très belles photos sur le site de David Marvier é retrouver ici !
Retrouver le Darwin Custom sur Facebook !