Nous rencontrons Anouck alors qu’elle peint un mur pour la Surfrider Foundation, sponsor d’Ocean Climax et exposant sur le festival. Stagiaire chez Les Sauvages, la jeune créa nous fait partager son histoire et ses réflexions sur la transition écologique en cours. Portrait d’une jeune femme à l’optimisme irrésistible.

Anouck
© Sophie Bouchet

Lorsque nous pénétrons dans le hangar de la caserne à deux jours de l’inauguration du festival, Anouck peint un fond marin sur un panneau mobile. Son geste sûr et précis est d’une telle douceur qu’on croirait qu’elle caresse le mur de plâtre. Anouck travaille en fait sur une œuvre interactive destinée à informer les festivaliers sur la nocivité des microbilles présentes dans certains dentifrices ou produits cosmétiques. « Tu sais que j’ai réalisé que j’en avais moi-même à la maison ! »

La jeune créa est stagiaire chez Les Sauvages, l’agence créative de Darwin.

« Ici je m’éclate. L’ambiance, l’équipe, les locaux, tout est génial. Ils sont hyper imaginatifs. Ils créent des choses qu’on ne leur a pas du tout demandées. Un peu à l’avant-garde, avec des bonnes valeurs. Des trucs que j’aime bien ».

Anouck
© Sophie Bouchet

Celle qui a construit sa philosophie de vie autour de la nature est heureuse de participer à une action de sensibilisation écologique sur Climax. Bien que citadine, la Bordelaise ne se ressource d’ailleurs jamais aussi bien que dans les forêts de pins de la région.

« J’ai besoin de connexion avec la nature. J’ai grandi à Arcachon mais plus que le bassin ce que je préfère c’est la nature terrestre ; j’adore grimper aux arbres. Et c’est vrai que la ville c’est cool pour tout ce qu’il y a à faire, pour toutes les choses à partager, les gens à rencontrer mais un truc qui me plairait bien ce serait de remettre de la nature dans la ville. »

Respect de la nature et respect de l’humain sont inextricablement liés dans son discours.

« Parce que quand on prend soin des choses qui nous entourent on a tendance à être plus tolérants et accepter les choses telles qu’elles sont. »

Anouck
© Sophie Bouchet

Anouck doit à sa mère ses talents manuels et sa vocation artistique. Un art qu’elle envisage d’ailleurs avant tout comme un moyen d’expression. Elle nourrit le projet de faire des illustrations engagées, porteuses d’un message positif.

« De toutes façons dans un dessin comme dans une sculpture, ou même une danse, il y a toujours quelque chose, une émotion. Ce que j’aimerais c’est que quand quelqu’un voit ce que je fais, qu’il ait le sourire et que ça le pousse à la positivité. »

Confiante en l’avenir, Anouck voit dans le présent un changement irréversible en marche. En guerre contre le pessimisme ambiant, elle préfère mettre l’accent sur tous les progrès qui ont été faits.

« On est déjà en transition. »

Mais elle ne tombe pas pour autant tomber dans l’angélisme, consciente que beaucoup reste à faire. D’ailleurs au festival elle souhaite assister aux conférences « pour mieux comprendre », pour acquérir aussi une connaissance qu’elle pourra partager. « Parce qu’on est tous élève et professeur en même temps. On a beaucoup à s’apprendre et à apprendre aux autres » – phrase qu’elle avait entendue au cours d’une de ces discussions marquantes qui font les belles rencontres.

Anouck
© Sophie Bouchet

A elle seule, Anouck incarne la beauté qu’elle souhaite voir s’affirmer dans le monde. Celle qui envisage de se lancer dans l’herboristerie porte en elle une bienveillance innée, une écoute attentive à ce qui l’entoure, en fait une harmonie naturelle. Quel meilleur chemin alors pour elle que celui qui la rapproche des plantes et de leurs vertus ?

« De toutes façons on est en train de s’ouvrir à tout ça aussi. Avant quand on disait qu’on était en lien avec la nature on passait pour des sorcières, on était brulés au bûcher parce qu’on avait dansé avec un animal mort (rires). Donc on a bien évolué, et je ne doute pas qu’on continue. »

On ne sait si l’hypnotisante Anouck est une sorcière du monde contemporain, mais une chose est sûre : nous, nous sommes tombés sous son charme.

Articles similaires